samedi 13 octobre 2012

LES ALAZARDS


Samedi 13 octobre 2012


Les Alazards le Pic du Comte



Informations pratiques :
  • Durée : 4 h30 (sans les pauses)  
  • Dénivelé : 739 m
  • Balisage : GR4, sentier non balisé
  • Distance: 14,450  kms 


En cette belle journée ensoleillée, mais un peu fraîche seulement 6°, j’ai décidé de randonnée du côté du Mont Ventoux au sommet de la Plate et du Pic du Comte.
Notre départ a lieu aux ‘’ ALAZARDS’’ petit lieu-dit à quelques kilomètres de Malaucène et Beaumont du Ventoux.
Nous traversons une battue aux sangliers, les chasseurs sont sympathiques et nous entamons une discussion.
Un des chasseurs est du coin et nous donne quelques indications sur les noms des différents monts qui apparaissent devant nous.
Nous entamons notre randonnée sur le GR 4, une petite route qui se termine par une piste.  Rapidement celle-ci devient un sentier, le dénivelé est progressif mais constant jusqu'au point n°2 puis la montée est un peu plus difficile.
Nous arrivons enfin au Col du Comte,  grande plateforme avec un réservoir, à ce niveau il y a plusieurs solutions. Soit il faut continuer le GR et prendre directement à droite en direction du Mont Serein, ou en face en direction de la forêt Domaniale de St Leger, ou alors prendre le sentier tout à fait à gauche qui monte directement au Pic du Comte. Nous ne prendrons pas  ceux-là mais, le sentier non balisé.
l y a deux croix, le GR  et une croix orange toutes les deux barrées. Logiquement, l'accés n'y est pas recommandé, mais sur ma carte le sentier apparaît clairement et nous continuons comme prévu.
Nous nous apercevrons très vite que le sentier est condamné à cause des arbres tombés lors d’une précédente tempête, de plus il est un peu à l’abandon, mais rien de grave, il suffit juste de passer à côté des obstacles.
Cette partie du parcours est magnifique et toute en sous-bois. Sur environ 500 m la montée est assez raide mais, comme d’habitude cela en valait la peine. A notre arrivée au sommet du Pic du Comte la vue est magnifique, nous décidons de prendre notre repas à cet endroit en face du Mont Ventoux il est alors 12 h 30.
Après un bon repas et un petit repos bien mérité, nous poursuivons notre périple sur le sommet de la Plate, le sentier suit la crête, d’un côté la Drôme et la montagne de Bluye et de l’autre le Mont Ventoux.
Notre descente sera progressive mais difficile en raison du sentier composé en grande partie de ballast, les pierres roulent sous nos pieds (attention aux genoux fragiles)
Nous passons par la Combe d’Arnoux et retrouvons la D153, toute petite route qui nous conduit à nos véhicules.
Très belle randonnée et très belle journée ensoleillée, nous finirons par un crochet au Mont Ventoux, il serait dommage de ne pas si arrêter mais, la température n’est pas la même à peine 5° à 17h 00.