LUBERON et alentours


LE SAMEDI 14 MARS 2015

LE VALLON DE COMBRES, OPPÈDE LE VIEUX ♥♥++ 

Informations pratiques :

Durée : 5h00 pauses 1h30. 
Balisage :  jaune, GR97.
Distance: 13.400 km

Dénivelé: 695m positif

Nous profitons d'une fenêtre météo favorable pour effectuer la variante d'une randonnée que nous avions faite en 2012.
Le départ s'effectue toujours du petit parking sous le village de Oppède le Vieux, il n'est pas encore payant, 3€ à partir du mois de mai.
En partant directement en direction du vallon de Combrès, la montée est rude jusqu'au point numéro 19 puis, nous ferons une partie sur la route de la forêt des Cèdres, route qui n'est pas fréquentée.
Au point 19, nous bifurquons en direction de la carrière jusqu'au lieu dit Poudarique, à cet endroit le sentier est magnifique et tout en sous bois.
A notre arrivée au village, nous sommes rejoint par un club de randonneur du Pontet qui comme nous prennent place au petit troquet afin de se désaltérer avant de reprendre la route.
Très belle randonnée assez physique, à éviter les jours de pluie et de grande chaleur.

























......................................................................................................................................................

Le dimanche 08 février 2015

Le tour de la Groupatassière VITROLLES en Lubéron ♥♥+


Ce week end c'est décidé, nous ferons une randonnée dans la neige.
Pas besoin d'aller très loin, ce sera Vitrolles en Lubéron, de la Colle à Piégros, il y a bien 15 cm de neige sur le sentier, ce qui nous oblige à être vigilant car les racines et les pierres ne sont pas toujours visibles.
Nous effectuons la variante d'une randonnée déjà faite en décembre 2012.
Ce matin il fait frais, moins 5 degrés mais bien couvert et dans l’effort nous ne ressentons pas le froid.
Le départ se fait depuis le petit village de Vitrolles, en direction du Vallon des Roumis, la montée est rude jusqu’à la Colle.
Puis la descente est progressive, nous arrivons au lieu-dit Piégros où nous prenons notre repas avec vue sur la Vallée.
Aprés le repas nous faisons la dernière partie de la randonnée, le tour de la Groupatassiére.
Ce grand tour nous ramènera à notre point de départ, une belle randonnée d'un peu plus de 13 kms.



Le GR9/97





Une vue des Alpes






C'est ici que nous prenons notre repas, vue sur notre voiture minuscule tout en bas.


Un petit hameau en ruine et sans nom.



L’arrière du château, en ruine...



..........................................................................................................



LE DIMANCHE 04 JANVIER 2015

LA TÊTE DU SAIS (MERINDOL) ♥♥++ 

Informations pratiques :

Durée : 5h30 pauses 1h30. 
Balisage : GR97, GR6, jaune, orange, bleu Morenas, sentier perdu.
Distance: 17.900 km

Dénivelé: 650m

Du parking du Font de l'Orme, nous prenons la direction du sentier botanique et passons devant la ferme des Sadaillan puis devant la ruine du Jas de Bourdillon.
Nous nous engageons sur le sentier que nous remontons sur 4 kms jusqu'au Rocher de la Croix de Fer.
Là, nous continuons sur la petite route de la Forêt des Cèdres sur environ 400 m, puis il faut prendre le sentier sur la droite. 
Nous passons tout près du Rocher des Onze Heures, un peu plus loin, nous perdrons le PR et suivrons une sente à peine visible.
Nous continuons à monter sur la droite en direction de la Tête de Sais où nous avons une belle vue malgré un mistral impressionnant et même dangereux pour cette randonnée. 
Après quelques photos, nous retournons sur nos pas pour emprunter la sente qui descend le vallon du Tour Nègre jusqu’au Rocher de Baumaresque.
De là, nous rejoignons le GR97 que nous suivons jusqu’à la Peyre Plate, et le Vallon de la Barbette, partie qui n’est pas des plus belle puisque nous avons emprunté une petite route goudronnée qui nous ramène au parking.
Très belle randonnée, mais quelques difficultés à trouver les sentiers dans la deuxième partie du circuit.









Une vue des Alpilles



Au fond, la Sainte Victoire









La tête de Sais




.................................................................................................

Le dimanche 26 octobre 2014

La Tour Philippe et le vallon des Seyes (Lauris) ♥ 


Informations pratiques :
Durée : 5h00 pauses 0h50. 
Dénivelé: 429m
Balisage : GR97, jaune.
Distance: 15.500 kms

Encore un dimanche ensoleillé pour cette randonnée. Nous partons de Lauris pour remonter la Combe de Valbigonce en direction de la Tour Philippe.
A quelques encablures du départ, nous nous attendions à voir un grand chêne séculaire encore vivant, tel qu’il est formulé dans les guides et sur les cartes IGN, mais nous découvrons un chêne tronçonné, un panneau à ses côtés nous renseigne sur son pédigrée passé.
Après la photo, nous reprenons la marche, dans la combe il fait encore frais, la montée est progressive, sur le parcours il y a quelques points de vues sur  les Alpes ainsi que sur le Ventoux.
Bientôt nous arrivons à la Tour Philippe, certains diront qu’elle ressemble à un minaret. Elle a été construite par Philippe Audibert, célibataire endurci, il édifia cette tour pour... voir la mer. La construction débuta vers 1885, le sieur Philippe ne verra jamais la fin des travaux, il mourût à l’âge de 64 ans sans avoir vu la mer.
Nous continuons en direction de la Combe de Recaute, et nous nous dirigerons vers le Sud en direction de notre point de départ.
C'est une belle randonnée en boucle, qui ne présente pas de grande difficulté avec de magnifiques vues panoramiques.
Sur la dernière photo, quelques champignons dit de chêne ou matte, pas de quoi faire une indigestion.














.................................................................................................

Le samedi 14 juin 2014
La forêt des cédres à la croix de fer ♥♥
Informations pratiques :

  • Durée : 5H00 avec les pauses  
  • Balisage :  jaune
  • Distance: 16.400 kms 
  • Dénivelé:  400 m

Aujourd’hui, nous décidons d’effectuer une randonnée classique près de Bonnieux dans le Petit Lubéron, "la forêt des cèdres" Cette forêt a été plantée dans les années 1870.

Patrimoine naturel légué par les forestiers et les habitants de Bonnieux qui souhaitaient reboiser un espace mis à nu par le pâturage intensif des troupeaux de moutons, cette forêt est aujourd'hui gérée par le Parc Naturel Régional du Luberon.

Nous partons du parking aménagé, une fois franchi la barrière de bois qui empêche l'accès à tous les véhicules à moteur, nous empruntons sur la gauche le parcours dit Sentier Botanique qui serpente au travers de la forêt de cèdres en direction des Portalas.
Depuis les Portalas nous repartons vers la route des cèdres, puis arrivé sur la route, nous prenons le sentier qui longe celle-ci.

Le parcours se termine à la croix de fer, puis nous ferons le circuit en sens inverse.
Tout le long du parcours le point de vue est assez exceptionnel sur le Val de Durance où l'on peut admirer les Alpilles, l'Etang de Berre, la Durance, Charleval, Lamanon et le Massif de l'Étoile.



Rhinechis scalaris, la couleuvre à échelons.

C’est un serpent que l’on peut rencontrer dans les milieux rocailleux comme dans les espaces à forte densité de végétation. Cette couleuvre aime bien être à proximité de buissons dans lesquels elle grimpera. On peut éventuellement l’observer sur des rochers en train de s’insoler. On peut la retrouver jusqu’à 2100 m dans le sud de son aire de répartition mais généralement on l’observe jusqu’à 700 m.
C’est un serpent plutôt diurne (c’est-à-dire qui vit le jour) mais il est parfois possible d’observer des individus au crépuscule. Étant donné son agilité à grimper dans les arbustes, la couleuvre à échelons chasse beaucoup les petits oiseaux et elle s’alimente de leurs oeufs. Son régime alimentaire est aussi composé de petits mammifères comme les mulots, les rats, de petits lapins mais aussi de lézards et batraciens.
C’est une espèce agressive qui sautera sur son agresseur à la moindre occasion dans le but de le mordre. Pourtant elle n’a pas de venin, elle tue ses proies par constriction. Il s’agit donc d’un geste d’intimidation.

Information prise sur le site http://serpent.cheloniophilie.com/Fiches/Couleuvre-a-echelons.php


(Bien entendu, nous avons laissé filer ce bébé serpent) 
















............................................................................................................................


SAMEDI 07 JUIN 2014


L'AIGUE BRUN PAR SIVERGUES ♥♥

Informations pratiques :


  • Durée : 5h30 dont 1h30 de pause. 
  • Dénivelé : 460 m cumulé
  • Balisage : GR9, Jaune, bleu (Morenas), jaune et rouge (marque du tour des Claparedes).
  • Distance: 15 kms.


En cette journée très chaude du mois de juin, nous cherchons une fois de plus la fraîcheur, c’est pour cela que j’ai opté pour une randonnée dans le vallon de l'Aigue Brun au pied des falaises de Buoux.
Ces falaises sont réservés aux escaladeurs chevronnés.
Le sentier très boisé longe agréablement la petite rivière, le départ s’effectue du premier parking près du village de vacance abandonné de Buoux.
Après avoir cheminés environ 2 km en sous-bois, nous arrivons à l'auberge des Seguin où nous laissons l'Aigue brun pour prendre le chemin en direction du Ravin de l'Enfer jusqu’aux Adrets.
A ce niveau le sentier passe dans une propriété privée, nous serons obligés de faire demi-tour.
Nous descendons par l'ancien chemin muletier caladé qui nous conduit à Sivergues où nous nous installons pour notre moment favori, la pause repas!
Puis nous nous aventurons dans le village et découvrons ses maisons restaurées, l'ancien temple, la chapelle du XVIe siècle.
Ensuite, nous nous dirigeons vers le fond du vallon de l'Aigue brun pour notre retour où nous referons le trajet déjà effectue le matin.











 Carillon
 Orchis pyramidal







...............................................................................................................................

VENDREDI 16 MAI 2014 


Les Gorges du Régalon, MERINDOL ♥♥♥

Informations pratiques :
  • Durée : 4h15 dont 1h00 de pause. 
  • Dénivelé : 325 m cumulé
  • Balisage : Jaune, GR6-GR97.
  • Distance: 12.500 kms.

Il est fortement recommandé de ne pas pratiquer cette randonnée par temps de pluie ou en cas de risque de pluie.
A noter, que le 28 janvier 2009, les gorges ont été fermé à cause d’éboulements.
Elles ont ré-ouvert au public en 2011, pour être de nouveau fermées en avril 2014. Il faut signaler que ces gorges ne sont pas sécurisées, de nombreux éboulements récents en sont la preuve (voir photo)

Le parking est payant en saison touristique, il faut suivre le sentier qui s’engouffre dans la gorge et le suivre, il traverse les gorges en direction du nord.

Un seul sentier navigue à travers ce canyon offrant un havre de fraîcheur en été. Les gorges sont longues d’environ 1,5km. Quelques passages se font avec les mains. Pour cette randonnée classique, nous ferons le grand tour du Montagnas,

Une superbe randonnée parmi les gorges les plus étroites du Vaucluse, ce circuit traverse la réserve biologique du Luberon pour rejoindre le vallon de la Galère et notre point le plus haut.

À la sortie des gorges, nous suivrons le GR6-GR97 à gauche et continuons en direction de la ferme de Mayorque nous y prendrons notre repas.

Nous traversons la Crau des Mayorques, direction sud, pour gagner le lieu-dit Les Roquettes, nous suivrons le canal de Carpentras pour rejoindre le parking du départ.



Entrée des gorges








Éboulements récents








Hemihoplites Feraudianus



La ferme des Mayorques








................................................................................................................................

Le samedi 29 mars 2014

La source de Boulon et le Rocher de Baude ♥♥+

Informations pratiques :

·         Durée : 06 h00 avec les pauses. 
·         Balisage : jaune.
·         Distance: 12, 100 kms 
·         Dénivelé: 595 m cumulé

Encore une super randonnée à quelques encablures de Robion dans le petit Lubéron.
Nous sommes partis de la source du Boulon, (parking à proximité), juste après la source prendre le sentier jaune qui monte au-dessus de la source et reste en balcon sous le rocher de Baude, de là la vue est imprenable sur la vallée.
Nous prenons ensuite la direction du sommet du castelas nous y passerons à côté sans y accéder car, son ascension ne faisait pas partie de notre circuit.
La montée est raide pour rejoindre le Crane de Colombier, puis au niveau de la bergerie, nous continuons la sente qui nous mènera jusqu’au fond du vallon de la Sapine.
C’est au point numéro 10 que nous prenons notre repas, avant de gravir notre dernière montée jusqu’au point 11, ouf.
A partir de là, notre descente s’effectue en douceur sur les crêtes du vallon de la petite Trappe, mais pas pour très longtemps puisque le sentier plonge littéralement à partir du point 15, à partir de la croix en bois.
Enfin nous arrivons dans le village, au Théâtre de verdure de là,  il nous faudra faire quelques centaines de mètres pour rejoindre notre point de départ.
Belle randonnée une fois de plus assez physique, à faire avant les grosses chaleurs.

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!






la source du Boulon



 Le rocher de Baude









le Crane de Colombier


Les gorges de Badarel







+

...........................................................................................................................................................
Le samedi 15 mars 2014

LE ROCHER DE L'HERMITE VALESCURE ♥♥+

Informations pratiques :

·         Durée : 06h45 avec les pauses. 
·         Balisage : GR51 et GR98, jaune.
·         Distance: 15, 600 km 
·         Dénivelé: 860 m cumulé

Le départ de cette randonnée s'effectue sur l'un des parkings de Fontaine de Vaucluse. Ces parkings sont payants mais, en arrivant de bonne heure vous ne payerez rien, sinon il vous faudra débourser 4€.
Très beau parcours assez difficile et long, il ne présente pas de danger, même si on met quelques fois les mains.
En remontant en direction de la résurgence, environ 100m, nous prenons à gauche en direction du Rocher de l'Homme Mort. Dès le début, le ton est donné, ça grimpe.
Jusqu'à la ferme de Valescure la montée est continue et régulière, puis au niveau de l'Aven de Valescure nous prenons le sentir Morenas. Ce sentier monte raide, il n'est pas trop fréquenté et quelques fois il est difficile de le suivre car, il disparait sous la végétation. Nous sommes soulagés à notre arrivée sur le plateau, cette partie du parcours était assez éprouvante.
Nous prenons notre repas au Mourre de la Belle Etoile à l’abri du vent qui s’est mis à souffler en rafale, malgré cela la brume ou la pollution persiste toute la journée. 
A présent, direction le Pas du Cervier où nous nous trouverons juste au-dessus de la résurgence. A partir de là, il nous faut retourner sur nos pas car, mis à part sauter de la falaise ou bien descendre en cordée comme le font un groupe de randonneurs venus de Montpelier, il n'y a pas d'autres solutions pour rejoindre le fond du vallon de la Fontaine de l'Oule.
Cette descente dans les éboulis est très raide 50% environ et nous nous retrouverons plusieurs fois sur les fesses.
Une fois arrivée sur le GR6/GR97 nous continuons en direction des ruines du château médiéval où une petite visite s'impose, arrivés au village, nous allons bien évidemment voir la résurgence qui déborde.







Au départ de Fontaine.



Une Borie




Sur le sentier Morenas






Arrivée sur le plateau




Au dessus de la résurgence


La descente dans le vallon de la Fontaine de l'Oule.




Nous sommes au fond du vallon de la Fontaine de l'Oule, nous étions au sommet il y a juste une demi heure


Le château



La résurgence





...............................................................................................................................
Le dimanche 09 février 2014

Le ravin du petit et du grand Marignon♥♥

Informations pratiques :

  • Durée : 05h00 avec les pauses 1h00  
  • Balisage : vert, jaune.
  • Distance: 13, 116 km 
  • Dénivelé: 625 m


Aujourd’hui, la météo nous offre une fenêtre favorable, pourquoi ne pas en profiter, le temps est frais mais, le soleil est là alors j’ai décidé de tracer une randonnée sur les terres de nos ancêtres, prés de Saint Saturnin d’Apt à cet endroit le site est classé réserve biologique.
Avant d'arriver au grand pont de Font Jouvale sur la D943, nous nous garons sur le parking juste après un virage et prenons la piste de Vevouil.
Il nous faut descendre un raidillon qui nous amène dans le ravin du Grand Marignon.
Une bonne demi-heure après à une fourche, nous prenons le sentier qui grimpe à "La Baume Roustan". La sente est raide pour arriver à la caverne mais, la récompense est à la hauteur de l'effort cette caverne préhistorique est magnifique avec voûtes à plusieurs étages et son ouverture fait 58 m de large, il y a aussi des dessins sur la parois, mais je ne me risquerais pas à dire qu’ils sont véridiques.
Après avoir visité la caverne, nous redescendons par le même  sentier qui continue de monter en direction du Ravin de Gréou, la montée est raide.
Nous approchons du point culminant de notre ascension près du Grand Therme avant de plonger dans la descente, nous décidons de prendre notre repas.

Nous continuons jusqu'aux Aiguiers de Cachabaou et nous prenons à présent la direction du hameau de Vevouil le chemin descend dans les pierres, nous traversons le hameau, à la sortie du hameau nous suivons un chemin qui traverse le ravin du Petit Marignon, pour revenir au point de départ.





Les peintures rupestres de la caverne de Baume Roustan




 Champignons "trémelles mésentériques"




Une borie dans la falaise


L'intérieur de la borie


Une vue du Mont Ventoux


Et du Luberon côté nord




Le hameau du Vevouil



La caverne vue du côté opposé lors de notre retour






................................................................................................................................
Le dimanche 03 novembre 2013

VAUGINES LE VALLON DE ROUMAGOUA ♥♥♥

Informations pratiques :

  • Durée : 04h20 avec les pauses  
  • Balisage : GR9, jaune
  • Distance: 11, 888 kms 
  • Dénivelé: 645 m
Vaugines, c'est un petit village tranquille du Vaucluse situé sur le versant sud du Luberon, en lisière de la Durance.
C’est de là que nous partirons aujourd’hui pour une petite randonnée d’un peu plus de trois heures.
De Vaugines nous accédons facilement au vallon de Vaunière que nous gravirons par une piste jusqu'à rejoindre le GR9 au point le plus haut, le Pellat de Buoux, nous descendrons par le même GR pour retrouver notre point de départ.
De très beaux points de vue sur la vallée de la Durance côté sud et sur le Ventoux côté nord. Notre regard porte jusqu'aux Alpilles et du côté d'Aix jusqu'à la montagne Sainte Victoire, nous apercevons également l’étant de Berre. 
Un grand classique que nous avons toujours plaisir à parcourir.










.............................................................................................................................................................

Le samedi 14 septembre 2013

Le Trou du Rat (Cheval Blanc).♥♥♥

Informations pratiques :
  • Durée : 04h00.
  • Dénivelé : 320 m cumulé.
  • Balisage : jaune et bleu, orange.
  • Distance: 15.500 kms.

Informations pratiques :
  • Durée : 04h00.
  • Dénivelé : 320 m cumulé.
  • Balisage : jaune et bleu, orange.
  • Distance: 15.500 kms.

Prendre la rue du hameau de l’Aumône (Cheval Blanc), se garer, ou bien prendre la route qui monte et traverse le canal, elle arrive 200 mètres plus haut au parking de la route du Trou du Rat.

Ce circuit se déroule sur le flanc Sud du Petit Lubéron, proche des Gorges du Régalon.

Nous remontons la route forestière du Trou du Rat. Puis nous poursuivons au Nord par un sentier botanique, en direction de la tête des Buisses (altitude 433m) Point culminant de la balade. 

De là on s’oriente vers l’Ouest pour revenir en boucle vers la maison Forestière du Trou du Rat où nous prendrons notre repas.

Cette randonnée offre un panorama sur la Vallée de la Durance, les Alpilles, Berre et même la mer (Fos). De très belles vues sur Orgon (notre Dame de Beauregard) sans oublier  les Alpilles, à notre droite.
  
Ensuite, nous redescendons  la plaine du Trou du Rat par la piste qui nous conduira finalement à notre point de départ et à nos véhicules.







Les petites gorges





La maison Forestière du Trou du Rat.






Je pense que c'est une mangore "petite bouteille" (Mangora acalypha). C'est une petite araignée qui se reconnaît facilement à ses couleurs : blanc, jaune et noir, avec le motif qui lui a valu son surnom de "petite-bouteille".



La tête des Buisses


Une vue de Mallemort


............................................................................................................................
Le samedi 04 mai 2013 


L'Aigues Brun de Buoux sommet de l'Eyrette♥♥♥

Informations pratiques :


  • Durée : 06h20 - dont 01h05 de pause
  • Dénivelé : 777 m cumulé
  • Balisage : GR9, orange, jaune, bleu, Morenas.
  • Distance: 16,700 kms.

Les fleurs, le beau temps et la chaleur sont de retour, cette fois le printemps est bien arrivé.... enfin je l'espère.

Depuis le lieu dit "les Prés Blancs" au niveau du vallon de Petarelle, nous démarrons notre randonnée.

Nous suivons L'Aigues Brun jusqu’au point numéro 6 où nous bifurquerons en direction du petit village de Sivergues habité de ces trente habitants, beau village isolé et toujours aussi pittoresque.


Malgré les fortes pluies de ces derniers jours, nous arrivons tant bien que mal à passer les deux passages à guets, notre tracé coupe l’Aigues Brun à deux reprises.

Après avoir traversés le village, nous continuons en direction du gîte équestre du Castelas pour rejoindre le sommet de l’Eyrette à 902m d’altitude, malgré le très beau temps et la chaleur orageuse, il y a au sommet, un petit vent frais qui nous invite à prendre notre repas un peu plus bas à l’abris.

Nous redescendons en direction de l’Ourillon et du ravin de l’Enfer  pour rejoindre à nouveau l’Aigues Brun que nous suivrons jusqu’au niveau de la  "Beaume de l’eau" puis par un crochet nous traversons à nouveau Sivergues pour rejoindre nos véhicules.

Cette partie du Luberon est une des plus belles surtout en cette saison printanière où les fleurs de toutes couleurs font leurs apparitions de part et d’autres des sentiers.










 Le village de Sivergues
















Video


La Mairie

Le Gîte du Castelas

La falaise de Buoux




L'Auberge des Seguins






..................................................................................................................................................................
LE SAMEDI 16 MARS 2013 


Les Aiguiers de Saint-Saturnin lès Apt.♥♥

Informations pratiques :

  • Durée : 4h30 sans les pauses. 
  • Dénivelé : 719 m cumulé
  • Balisage : GR9, orange, jaune, bleu, etc.
  • Distance: 16,352 kms.
Au départ de Saint Saturnin lès Aptjoli petit village provençal des Monts du Vaucluse à quelques kilomètres d'Apt, par un ciel légèrement voilé et une température glaciale à cause du mistral qui souffle en rafale, nous allons découvrir les Aiguiers, citernes creusées dans la roche, système de récupération des eaux de pluie.

La balade commence par le passage du château en ruine au dessus d'une petite retenue d'eau. 
Une fois arrivé aux abords de la chapelle de Saint Saturnin il faut profiter du paysage qui s’étend sur la chaîne du Luberon et la vallée du Calavon.
Les Aiguiers sont des réserves d'eau, sur les terrains calcaires, pas de ruisseau et pas de source. Lors des pluies, l'eau s'infiltre dans les roches calcaires. Grâce à l'ingéniosité des anciens, cette eau était récupérée. Ils ont creusé dans de grandes dalles rocheuses des bassins qui alimentaient en autres les villages de Gayéoux et Travignon.
Un sentier boisé, monte en pente douce, il nous mène à une large piste. On continue cette longue montée pour arriver à l’Aiguier Bessons. On quitte alors la piste pour un petit sentier beaucoup plus sympathique qui nous mène vers le GR9.
Il est l'heure du pique-nique, nous trouvons un endroit abrité du vent.
Après plusieurs Aiguiers et bories nous arrivons à un petit hameau, Travignon, abandonné en 1914, tous les hommes étant partis sur le front.
Une longue descente nous mène dans un vallon encaissé. Une dernière montée suivie d'une descente nous ramène à St Saturnin et aux voiture.
Plusieurs façades sont classées aux bâtiments de France.




 La balade commence par le passage du château en ruine au dessus d'une petite retenue d'eau. 



Une fois arrivé aux abords de la chapelle de Saint Saturnin il faut profiter du paysage qui s’étend sur la chaîne du Luberon et la vallée du Calavon.






Les Aiguiers sont des réserves d'eau, sur les terrains calcaires, pas de ruisseau et pas de source. Lors des pluies, l'eau s'infiltre dans les roches calcaires. Grâce à l'ingéniosité des anciens, cette eau était récupérée. Ils ont creusé dans de grandes dalles rocheuses des bassins qui alimentaient en autres les villages de Gayéoux et Travignon.








Nous continuons le sentier dans la forêt de pins.



Un sentier boisé, monte en pente douce, il nous mène à une large piste. On continue cette longue montée pour arriver à l’Aiguier Bessons. On quitte alors la piste pour un petit sentier beaucoup plus sympathique qui nous mène vers le GR9.



Il est l'heure du pique-nique, nous trouvons un endroit abrité du vent.
Après plusieurs Aiguiers et bories nous arrivons à un petit hameau, Travignon, abandonné en 1914, tous les hommes étant partis sur le front.


Une longue descente nous mène dans un vallon encaissé. Une dernière montée suivie d'une descente nous ramène à St Saturnin et aux voitures.






Le village de Saint Saturnin les Apt.
Plusieurs façades sont classées aux bâtiments de France.


LE DIMANCHE 17 FÉVRIER 2013 



BEAUMONT DE PERTUIS ♥

Informations pratiques :
  • Durée : 3h36. 
  • 1h35 de pauses.  
  • Dénivelé : 721 m cumulé
  • Balisage : GR9, jaune, vert.
  • Distance: 13, 039 kms 


Dans mes modestes rapports de randonnées, je n’ai pas pour habitude de critiquer les lieux que j’ai choisi, d’abords parce que c’est moi qui les ai choisi et puis parce qu’il faut bien dire que pour la pluspart des randonnées il n’y a pas de problémes majeurs, nous restons dans la découverte et la beauté des lieux,  mais pas cette fois !!!
Ce tracé je ne le recommande pas, cela pour plusieurs raisons :
Le départ se fait sur une partie de route goudronnée au départ du centre du village de BEAUMONT DE PERTUIS, jusque là rien de bien méchant.
En deuxième partie nous devons traverser un terrain clôturé,  le sentier s’arrête…. sur le filet à mouton, ce qui nous oblige à sortir du tracé prévu à l’origine et à pratiquer le hors-piste pour retrouver notre chemin bien plus loin.
Très peu de temps après nous traversons une propriété ou plutôt une décharge à ciel ouvert où se retrouvent pelle mêle, des tas de ferrailles, des moteurs, des vieux camions et voitures, etc. notre sentier serpente sur une centaine de mètres dans ce dédale de poubelles en tous genres.
Environ 200 mètres plus loin, encore une maison à l’extérieur encombrée d’immondices, ils nous tardent de traverser les lieux, car des piades de gros chiens ne nous rassurent pas plus que ça !
La randonnée continue dans une colline sans grand intérêt visuel particulier.
Cerise sur le gâteau, lorsque nous arrivons au point 23 sur la carte, notre GR9 s’arrête brutalement sur un grillage de 2.50m de haut, nous sommes face à une chasse privée, tant pis, nous escaladons le grillage, il est impossible de longer celui-ci, et nous sommes trop loin pour faire demi tour.
J’allais oublier, tout au long de notre parcours du combattant, nous serons escortés de pylônes électrique de toutes sortes.
Je vous ai épargné les pylônes Haute T. 200.000 volts que nous couperons à trois reprises.





















Une jolie petite antenne juste à une dixaine de métres de la chapelle St Croix.





J’ai quand même un peu de mal à comprendre qu’un sentier comme celui-là, soit référencé par la FFRP comme ‘sentier de grandes randonnées’.


...................................................................................................................................................................


Le samedi 12 janvier 2013 


valloncourt le tour des 6 vallons, Vidauque Cheval Blanc ♥♥


Informations pratiques :


  • Durée : 04h40 plus 01h50 d'arrêt.
  • Dénivelé : 771 m cumulés
  • Balisage : Jaune et orange
  • Distance: 16,750  kms
  •  


Ce samedi matin, nous démarrons notre randonnée à 9h30, le temps est beau, il fait froid, -3°.
Le circuit est bien renseigné, il suffit de suivre le balisage orange et jaune.
Trés vite nous arrivons à la bergerie du Collombier.
Lors de notre retour, nous empruntons un sentier muletier bordé de murs en pierres, sentier qui devait servir aux transports de charbons de bois, de nombreuses charbonnières ceinturent notre parcours
Cette randonnée est toute en sous bois elle peut être effectuée l’hiver à l’abri du mistral ou bien l’été pour profiter de la fraicheur avant la fermeture des massifs.











.................................................................................................................................................................


Le dimanche 23 décembre 2012 


Cabrières d'Aigues Le Ravin des Vaucèdes et du Règue. ♥♥


Informations pratiques :

  • Durée : 03h30 plus 01h50 d'arrêt.
  • Dénivelé : 561 m cumulés
  • Balisage : GR92 Jaune 
  • Distance: 11,850  kms 



La météo est une fois de plus idéale, il est 9h30 quand nous quittons le parking situé à l’entrée du village de Cabrières d’Aigues, au pied du Luberon, la brume matinale est bien présente, et le soleil aussi.
Dommage, nous sommes obligés de prendre une route goudronnée sur plusieurs centaines de mètres, route qui se poursuit avant de se transformer en piste forestière où nous longerons le vallon des Vaucédes jusqu’au niveau du trou de Félician. 
Prendre la ruelle à droite après le bar de l’Ormeau et la remonter jusqu’en haut, où commence le tracé balisé jaune.
Plus haut de beaux points de vue sur le Luberon et la vallée d’Aigues, sur Cabrières d’Aigues, l’étang de la Bonde, la Ste Victoire et la plaine de la Durance. 
Ici nous longerons le vallon des Vaucédes jusqu’au niveau du trou de Félician. 
Le trou de Félician est une grotte ou se sont cachés les Vaudois  afin d’échapper au massacre aux environ de l’an 1545. 
Nous arriverons assez rapidement au niveau du rocher de l’Aigle où nous commencerons notre longue descente vers le Jas de Pécout, ici nous allons faire une pause déjeuner afin de reprendre des forces avant de repartir et longer le ravin du Regue.
Il suffit de suivre la piste, d’abord à travers bois, puis dans les vignobles après ce n’est plus difficile  pour regagner le village. 
 Le pic vert a donner une forme pour le moins étrange à cet arbre !








 Les restes d’un ancien four à chaux et les ruines d’une habitation,








..................................................................................................................................................................


Le dimanche 09 décembre 2012 


Vitrolles en Luberon ♥♥

·         Durée : 03h00 plus 01h00 de pause
·         Dénivelé : 668 m cumulés
·         Balisage : GR9 GR97 Jaune 
·         Distance: 11  kms 


En ce dimanche de décembre, nous étions présents au départ de Vitrolles pour une petite boucle. malgré le froid glacial -7°, nous avons croisés de nombreux randonneurs à vouloir fouler la neige encore bien présente tout au long de notre circuit.
Cette randonnée aurait mériter une rallonge de quelques kilomètres. 
Située au sud est du Luberon à environ 25 kms de Pertuis et 21 km de Manosque, la Commune de Vitrolles en Luberon compte au dernier recensement (2008) 182 habitants 
Départ à la sortie de Vitrolles, encapuchonnés dans nos vestes de randonnée pour cette balade à travers la colline. 













...........................................................................................................................................................


Samedi 3 novembre 2012


La Forêt des Cèdres, Bonnieux  ♥♥




Informations pratiques :

  • Durée : 3h 15  
  • Dénivelé : 574 m cumulé
  • Balisage : PR et Bleue
  • Distance: 9,94 kms 

Notre départ à lieu du parking de la route forestière. 
Une partie de la randonnée, se déroule sur la route goudronnée (PR) environ sur 500m puis nous prenons un sentier sur la droite en direction du grand versant du Luberon
Il ne fait pas très beau ce samedi matin, mais la randonnée n'est pas très loin de chez nous, nous partons de bonne heure afin d'échapper à la pluie annoncée en fin de journée. 
Malgré le ciel bas, le temps se maintient.
Au niveau de Falabrègue, nous prenons un sentier à peine visible sur la gauche en direction de Baume Rousse.
Nous passons à côté des ruines d’une bergerie sous un surplomb rocheux.
Le versant Sud n’a rien à voir avec le départ de la randonnée, tout est en sous bois, sous la barre rocheuse de la Roque des Bancs.
Ci-dessous, deux grôttes sans nom.
Côté sud de la crête, la vue est immense sur la plaine de la Durance jusqu'à l'étang de Berre. Malheureusement aujourd'hui elle est brouillée par les nuages. On devine à peine la Montagne Sainte Victoire.
Malgré le temps menaçant, nous aurons eu le temps de terminer la randonnée en temps et en heure.
Cette randonnée aurait pu être rallongée mais, quelques fois il faut savoir renoncer et ne pas prendre de risques inutiles.

.............................................................................................................................................................



Le 27 mai 2012 


Le Mourre Negre par le Vallon de la Glacière  ♥♥


Informations pratiques


  • Durée (sans les pauses) : 3h55
  • Dénivelé : 887 m
  • Balisage : Jaune pays et GR9 GR92 GR97  
  • Distance: 14 kms 392



Cette rando dans le haut Luberon est abritée, en contre partie il fait trés chaud dès le matin.
Nous allons attaquer la partie la plus pentue du parcours, heureusement nous décidons de partir tôt.
Le départ se situe aux alentours du lieu dit "la Tuiliére" à quelques kilomètres de Cucuron. 
 Se garer sur un terre plein, juste après " La Tuiliére".

Encore un petit éffort, nous prendrons notre repas ici
La végétation change, nettement plus de fleurs sauvages, de la lavande, des cèdres, nous arrivons sur les crêtes du Jas de Bremond.
Puis le pique nique salutaire se fera dans un pré avec vue sur l'étang de la Bonde.














................................................................................................................................................................


Le 06 mai 2012
Lourmarin la Combe des Cavaliers  ♥♥

Informations pratiques

  • Durée (sans les pauses) : 3h45
  • Dénivelé : 921 m
  • Balisage : Jaune pays   
  • Distance: 12 kms 600





















...................................................................................................................................................................

Le 22 avril 2012
LAURIS le vallon de Vallauris / combe de Recaute  ♥♥

Informations pratiques

  • Durée 3h45 plus 1h05 d'arrêt
  • Dénivelé :857 m
  • Balisage : Rouge & blanc / jaune  
  • Distance: 14, 483 kms  
Samedi 24 mars

Pour diverses raisons nous avons décidé de changer nos plans à la dernière minute, en effet la randonnée du jour devait se dérouller à Aubagne elle est remise à plus tard. 
En cette belle journée de mars nous avons décidé de randonner dans le Luberon au-dessus de Lauris, parmi l'un des nombreux parcours possible nous avons choisi un point de vue magnifique les Portalas, pour cela il fallait atteindre l'aire de Bosse puis gravir un raidillon sur une bonne centaine de mètres pour atteindre le point de vue.
Comme on peut le voir sur le profil de la randonnée la montée est régulière depuis notre départ au sud ouest de Lauris jusqu'au sommet, il faut donc adapter le bon rythme.
A l'arrivée, le panorama est magnifique, au nord une vue sur la forêt des cèdres qui n'est qu'à quelques centaines de mètres de notre point de chute.
Au sud nous pouvons apercevoir l'étang de Berre, encore plus au sud, la Vallée de la Durance et le Mourre Négre.
Après un arrêt d'une bonne demie heure pour admirer ce beau panorama à 360°, nous entamons notre descente par la Combe de Recaute jusqu'au sanatorium, puis Vallauris pour rejoindre notre point de départ.
Ci-dessous un rocher couvert de Xanthoria parietina ou Parmélie des murailles ou Lichen encroûtant jaune.






..................................................................................................................................................................


Le 11 mars 2012
OPPEDE LE VIEUX par le vallon du Fréguier  ♥♥♥

Informations pratiques
·         Durée 4h30
·         Dénivelé :704  m
·         Balisage : Rouge et blanc  
·         Distance: 9,043 kms  


Par un beau samedi bien ensoleillé, nous avons choisi de faire une randonnée au départ d'Oppède le Vieux.
Le départ se fera du centre du village, impossible de ne pas trouver la place, le GR6/GR97 n'est pas évident à trouver, avec de bons yeux et en cherchant un peu il n'y a pas de problémes.
Le but est de monter au sommet du Luberon par le GR6/GR97 qui traverse le village et redescendre par un sentier à l'ouest du vieux village.
Une vue du parking qui est gratuit à cette époque de l'année, payant 3€ en période estivale.
 Il faut monter environ 300m pour arriver au centre du village à travers les ruelles.
Une fois le village traversé, il faut emprunter le GR sur la droite, la montée est ininterrompue jusqu’au sommet et les pierres vous roule sous les pieds, il s’agit juste de monter à son rythme.
Tout au long de notre ascension les paysages sont magnifiques et la vue par ce beau temps est imprenable.    
A partir du Pradon, il y a environ 1km 300 de piste puis nous bifurquerons sur la droite pour parcourir les crêtes, à partir de cet endroit il n'y à plus de marques il faut suivre les cairns.
Nous attaquons la descente et une fois dans les gravières nous comprenons qu'il est important de prendre le circuit dans ce sens.
En effet la pente est tellement importante que dans l'autre sens, nombreux  sont ceux qui aurait eux du mal à atteindre l'objectif et à terminer la randonnée.
A notre arrivée au village d'Oppede le vieux, nous apercevons les ruines du château
Soleil omniprésent, panoramas superbes, et des randonneurs très contents, voila le résumé de cette journée.




























§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


Le 19 février 2012
SOURCE DU MIRAIL  ♥♥

Informations pratiques

  • Durée: 4h00
  • Dénivelé : 574 m
  • en partie jaune
  • Distance: 9, 500 kms 

Aujourd’hui, belle promenade dans les environs de Cabriéres d'Aigues, Nous sommes partis à 9h30 de la source du Mirail vers l'ouest au pied du vallon de Fartayer

Direction le Jas de Thomas puis les Girard et enfin la ruine de la Bastide du Bois où nous avons fait une petite halte pour nous restaurer, à l'ombre des vallons, la neige est encore bien présente.








..................................................................................................................................................................




Le 10 et 11 novembre 2012 


Le Luberon les Ocres de Roussillon  ♥♥♥


Informations pratiques :

  • Durée : 3h 30 + 2h30 de visites  
  • Dénivelé : 620 m cumulés
  • Balisage : Jaune et GR6 et GR97
  • Distance: 13, 400 kms 

Ce week-end nous avions prévu une sortie sur deux jours en chambres d’hôtes au Moulin de Lavon à Apt, mais il faut dire que le temps n’a pas joué en notre faveur puisqu' un véritable déluge de pluie et de vent c’est abattu sur la région.
Nous avons décidé de ne pas randonnée le samedi, mais certains irréductibles ont voulu braver les éléments, ils garderont c’est sûr, un souvenir humide de cette journée dans les Gorges de Véroncle.
Heureusement, la météo annoncée pour le lendemain dimanche paraissait bien plus optimiste.Nous rejoignons notre groupe et notre arrivée (pile poil pour l’apéro) nous nous retrouvons une dizaine.
Après un bon repas concocté par le maître des lieux, nous retrouvons nos chambres pour une nuit courte mais bénéfique.
Dimanche matin le beau temps est enfin revenu, nous décidons de ne pas effectuer la randonnée prévue au Castellas de Lioux, en effet les terres rouges de Roussillon ainsi que les moindres sillons étant gorgés d’eau, nous optons pour un plan B.
Sur les conseils du propriétaire du gîte qui est lui-même guide à ces heures, nous partons sur une boucle un peu plus classique, mais non moins intéressante, après un copieux petit-déjeuner direction le village de Roussillon, la visite de la carrière des Ocres et du musée puis notre retour par un sentier de colline jusqu’aux véhicules.
Au final, un week end convivial, plein de bonne humeur et instructif.
Petite information pour les randonneurs qui ne connaissent pas les lieux, il faut absolument faire la visite du musée des Ocres de Roussillon qui en apprennent beaucoup sur le travail d’extraction des fameuses terres.